Éditions Hashtag 2018

À l’ère du « village global », les Éditions Hashtag se distinguent par leur pluralité. Cherchant à concilier le local et l’international, l’enracinement et la mobilité, elles se situent au carrefour de plusieurs mondes et cultivent l’ambiguïté qui leur permettent d’assurer le passage d’une réalité à l’autre, sans jamais perdre de vue leur appartenance à la littérature québécoise.

Promoteurs d’une littérature ouverte sur la diversité, Éditions Hashtag s’intéressent principalement aux œuvres issues des communautés invisibles. À la fois hétéroclite et fédérateur — à l’image du sigle typographique auquel son nom fait référence —, Hashtag se propose de valoriser l’émergence de nouveaux récits, portant sur la fabrique identitaire et la construction de l’altérité dans la littérature mondiale générée depuis le Québec ou ailleurs dans le monde.

Ancrées dans le quotidien, les œuvres publiées dans ses collections sont porteuses d’expériences concrètes. Qu’il s’agisse de récits de migrations, d’explorations sexuelles, d’émerveillements, ou encore des désillusions de personnages qui cherchent encore à comprendre comment habiter le monde, il s’agit avant tout de faire de la fiction un terrain privilégié pour aller à la rencontre de l’autre. La frontière entre le vécu et l’invention littéraire y est souvent poreuse, favorisant ainsi le dialogue entre un texte et une communauté de lecteurs.trices.

Leur première mission vise à faciliter le dialogue interculturel : en traduisant vers le français des textes d’auteurs.trices anglo-québécois.es, aussi bien que des recueils de poésie et des romans produits par des auteurs.trices qui ont vécu au contact de plusieurs cultures, elles donnent à voir la complexité de la fabrique identitaire des métropoles du vingt-et-unième siècle.