Qui sommes-nous ? 


#littératuremondiale #diversité #inclusion

À l’ère du « village global », les Éditions Hashtag se distinguent par leur pluralité. Cherchant à concilier le local et l’international, l’enracinement et la mobilité, elles se situent au carrefour de plusieurs mondes et cultivent l’ambiguïté qui leur permettent d’assurer le passage d’une réalité à l’autre, sans jamais perdre de vue leur appartenance à la littérature québécoise.

Promoteurs d’une littérature ouverte sur la diversité, Éditions Hashtag s’intéressent principalement aux œuvres issues des communautés invisibles. À la fois hétéroclite et fédérateur — à l’image du sigle typographique auquel son nom fait référence —, Hashtag se propose de valoriser l’émergence de nouveaux récits, portant sur la fabrique identitaire et la construction de l’altérité dans la littérature mondiale générée depuis le Québec ou ailleurs dans le monde.

Ancrées dans le quotidien, les œuvres publiées dans ses collections sont porteuses d’expériences concrètes. Qu’il s’agisse de récits de migrations, d’explorations sexuelles, d’émerveillements, ou encore des désillusions de personnages qui cherchent encore à comprendre comment habiter le monde, il s’agit avant tout de faire de la fiction un terrain privilégié pour aller à la rencontre de l’autre. La frontière entre le vécu et l’invention littéraire y est souvent poreuse, favorisant ainsi le dialogue entre un texte et une communauté de lecteurs.trices.

Leur première mission vise à faciliter le dialogue interculturel : en traduisant vers le français des textes d’auteurs.trices anglo-québécois.es, aussi bien que des recueils de poésie et des romans produits par des auteurs.trices qui ont vécu au contact de plusieurs cultures, elles donnent à voir la complexité de la fabrique identitaire des métropoles du vingt-et-unième siècle.

Enfin, les Éditions Hashtag cherchent à provoquer des expériences de lecture fortes, en permettant régulièrement à des auteurs.trices en début de carrière de faire entendre leur voix. Tous les manuscrits publiés bénéficient d’un accompagnement éditorial qui concrétise la nécessité de faire de l’écriture le lieu d’une rencontre.


Les manuscrits rédigés en français, en format Word, doivent être soumis par voie électronique à l’adresse suivante: manuscrits@editionshashtag.com. L’auteur.e doit aussi nous faire parvenir une note biographique ainsi qu’une brève description de son projet. La réponse vous parviendra dans un délai de trois mois.

 

Équipe Hashtag 

 

Photo: Martine Doyon

  

# Felicia Mihali 

Présidente

Journaliste, romancière, et professeure, Felicia Mihali vit présentement à Montréal. Après des études en français, chinois et néerlandais, elle s’est spécialisée en littérature postcoloniale à l’Université de Montréal, où elle a également étudié l’histoire et la littérature anglaise. Depuis son premier roman, Le pays du fromage, paru en 2002, elle a écrit sept livres en français et deux en anglais. Présentement, Felicia partage son temps entre l’écriture dans les deux langues et l’enseignement de l’histoire. 

Pour plus de détails, visitez: www.feliciamihali.com

 

# Mirella Tarmure Vadean

Directrice de la Collection Notifications

Détentrice de deux maitrises en littérature et d’un doctorat interdisciplinaire en Art et Humanités, Mirella Tarmure Vadean a été professeure et chercheure en Lettres et sciences humaines, pour plus de dix ans, à l’Université Concordia de Montréal. À présent, elle suit l’évolution du savoir à travers des disciplines existantes ou émergentes, depuis une position de conseillère académique à l’Université de Montréal où elle intervient au niveau de la macrostructure curriculaire. Elle est auteure de plusieurs essais critiques individuels et de plusieurs ouvrages collectifs organisés autour d’un même intérêt épistémologique soulevé par la figure de la pensée issue de la lecture littéraire.

Sa passion : la musique.
 
   

 

Steven Peng Seng Photography

 

 # Miruna Tarcau

Directrice littéraire 

Écrivaine, journaliste et critique littéraire, Miruna Tarcau s’est d’abord consacrée à la littérature jeunesse en faisant paraître un roman policier à l’âge de seize ans (L’Île du Diable), avant de se tourner vers la fantasy héroïque avec sa série La Guerre des Titans. Elle complète présentement sa thèse de doctorat à l’Université McGill, où elle étudie les procédés de mise en texte de la Renaissance dans des romans historiques sous la direction de la Professeure Diane Desrosiers. Publiant régulièrement des articles dans des revues telles que L’Esprit libre, Entrevous et La Recrue du mois, elle dédie le reste de son temps à sa passion pour l’Histoire, les voyages et les chats.

Pour plus de détails vous pouvez visiter www.tarcau.com

   

 # Mattia Scarpulla 

Éditeur adjoint 

Après avoir travaillé dans le milieu de la danse, Mattia Scarpulla, lecteur chronique depuis l’enfance, a plongé paisiblement au fond de l’univers des mots. Il est un peu italien, un peu français et un peu québécois. Il écrit des poèmes, des nouvelles et des textes de réflexion. Détenteur d’un doctorat en danse et actuellement doctorant en études littéraires – volet recherche et création à l’Université Laval, il s’intéresse aux écrits de l’étranger et de la désidentification, aux représentations des écrivain.e.s, aux genres littéraires hybrides et aux arts pluridisciplinaires. Il anime aussi des ateliers corporels d’écriture et participe à des spectacles littéraires. Il est directeur éditorial de la revue en ligne Le Crachoir du Flaubert. Il a publié col fiato (Manni, 2006), journal des traces (l’Harmattan, 2011), hallucinations désirées et origines en fuite (l’Harmattan, 2018) – récipiendaire du prix Rolande-Gauvin 2018, et Préparation au combat (Hashtag, 2019).

 mattia_mic_821

Photo: Atwoodphotographie

 

# Daniel Ursache 

Directeur artistique 

Né en Roumanie, Daniel Ursache est arrivé au Canada en 2004. Après avoir obtenu son baccalauréat en beaux-arts, il a travaillé en tant que concepteur graphique, illustrateur et peintre. Il a eu des expositions à Timisoara, Bucarest, Brasov, Arad, Maastricht, Amsterdam, Mannheim, Belgrade et Venise. En 2007, il a accepté un poste de graphiste au Yukon, à Whitehorse, là où il a passé deux ans. Depuis l’an 2010, il vit à Montréal.

Pour plus de détails, visitez: www.daniel-ursache.com