CULTURE HEBDO: Felicia Mihali commence à être une pointure dans le paysage littéraire québécois.

Sur CULTURE HEBDO, de beaux mots pour Le tarot de Cheffersville et son auteure.

Felicia Mihali commence à être une pointure dans le paysage littéraire québécois. Ces livres se classent souvent parmi les meilleures ventes en librairie. Elle persiste et signe avec son personnage d’Augusta que l’on a découvert sur le continent asiatique dans Sweet, sweet China. Là elle débarque en territoire hostile, la petite communauté innue de Cheffersville. Elle est là pour y enseigner le français. Toute une aventure pour cette jeune femme complexée et aux rapports ardu avec les garçons. On verra pourquoi. Ce livre Le tarot de Chefersville sort dans la collection docu-roman des éditions Hashtag, une jeune maison qui commence à se tailler une place enviable. On a eu raison de faire figurer ce roman dans cette collection, car au-delà de l’histoire du choc de deux cultures, c’est toute celle, des innus avec laquelle on fait connaissance. Augusta apprendra à la dure, mais quel enrichissement, surtout quand un ancêtre innu légendaire devenu esprit, va guider ses pas.

http://www.culturehebdo.com/livres.htm?fbclid=IwAR0Gyowq-6zWfN6KUF_g5OeKeUSTW0id_W7JX6TRoOOzzFfO_D4qi17TWwM

Le tarot de Cheffersville. Felicia Mihali. Hashtag 243p. www.editionshashtag.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *