Photo: Martine Doyon

 

 # Felicia Mihali

Journaliste, romancière, et professeure, Felicia Mihali vit présentement à Montréal. Après des études en français, chinois et néerlandais, elle s’est spécialisée en littérature postcoloniale à l’Université de Montréal, où elle a également étudié l’histoire et la littérature anglaise. Depuis son premier roman, Le pays du fromage, paru en 2002, elle a écrit sept livres en français et deux en anglais. Présentement, Felicia partage son temps entre l’écriture dans les deux langues et l’enseignement de l’histoire. 

Pour plus de détails, visitez: www.feliciamihali.com

 

# Mirella Tarmure Vadean

Détentrice de deux maitrises en littérature et d’un doctorat interdisciplinaire en Art et Humanités, Mirella Tarmure Vadean a été professeure et chercheure en Lettres et sciences humaines, pour plus de dix ans, à l’Université Concordia de Montréal. À présent, elle suit l’évolution du savoir à travers des disciplines existantes ou émergentes, depuis une position de conseillère académique à l’Université de Montréal où elle intervient au niveau de la macrostructure curriculaire. Elle est auteure de plusieurs essais critiques individuels et de plusieurs ouvrages collectifs organisés autour d’un même intérêt épistémologique soulevé par la figure de la pensée issue de la lecture littéraire.

Sa passion : la musique.
 

 

Steven Peng Seng Photography

 

 # Miruna Tarcau

Écrivaine, journaliste et critique littéraire, Miruna Tarcau s’est d’abord consacrée à la littérature jeunesse en faisant paraître un roman policier à l’âge de seize ans (L’Île du Diable), avant de se tourner vers la fantasy héroïque avec sa série La Guerre des Titans. Elle complète présentement sa thèse de doctorat à l’Université McGill, où elle étudie les procédés de mise en texte de la Renaissance dans des romans historiques sous la direction de la Professeure Diane Desrosiers. Publiant régulièrement des articles dans des revues telles que L’Esprit libre, Entrevous et La Recrue du mois, elle dédie le reste de son temps à sa passion pour l’Histoire, les voyages et les chats.

Pour plus de détails vous pouvez visiter www.tarcau.com

 http://www.editionshashtag.com/images/product/9be48450db5a3f3b6820e73f856717f3.jpg

Laurence Caron-C. Photography

 

# Sébastien Emond

Né·e à Chibougamau en 1993, Sébastien Emond s’extirpe de son incubateur boréal pour s’établir dans la ville de Québec, où iel poursuit, d’un œil, ses études en littérature à l’Université Laval après un passage en cinéma, en rédaction professionnelle et en création littéraire. Lassé·e par les injonctions du milieu académique, iel interrompt provisoirement ses études en 2018 pour s’exiler à Umiujaq, sur les rives de la Baie d’Hudson là où il se livre depuis à l’écriture à temps plein. Depuis 2016, iel s’implique dans diverses activités littéraires de la ville de Québec en tant que poète du Collectif RAMEN.  En 2018, Première Ovation lui octroie une bourse pour la création de son premier roman.     

 

Sara Daniele_1076.

 

©Frédéric Caron-Tremblay

 

# Sara Danièle Michaud

Détentrice d'un doctorat en littérature comparée de l'Université de Montréal,  Sara Danièle Michaud enseigne maintenant au cégep de Saint-Laurent. Ses recherches doctorales et postdoctorales l'ont amenée à étudier la pensée littéraire comme phénomène spirituel. Elle a publié un essai sur la question, Cioran ou les vestiges du sacré dans l'écriture (XYZ, 2013). Le présent essai est tiré de ses recherches postdoctorales sur l'écriture de la conversion.